Atelier du Carrier : le crapaud (suite)

Crapaud n°2 dans la Carrière SARAZIN

ATELIER n.m. Terme de carrière. Lieu où travaillent les ouvriers carriers pendant qu’ils procèdent à l’extraction de la pierre en galerie souterraine.

CRAPAUD n.m. Terme de carrière. Synonyme de mécanique, c’est-à-dire treuil très puissant, manoeuvré à la main et monté sur trois roues ce qui lui assure une grande stabilité. En 1891, on parlait déjà de « treuils crapauds avec chaînes »

Cet article est une suite de la présentation des crapauds ou  treuils de la Carrière Sarazin, à Eméville.


Détail de l’arrimage du crapaud dans le pilier.
Peinture de Pierre OUALLE dans la Carrière du Clocher (Carrière MASCITTI), 1969.


Carrière SARAZIN

La chaîne passe dans un trou fait à l’aiguille dans un angle de pilier. Dans d’autres cas, c’est au milieu de la face du pilier que la chaîne est accrochée : le passage de la chaîne est alors creusé en 2 parties qui se rejoignent. Parfois aussi, la chaîne sera passée autour du pied d’un poteau solidement calé (le sommet du poteau rentre dans un trou fait au pic dans le ciel de carrière).

Le trou d’une quinzaine de centimètres de diamètre est réalisé à 50 cm de haut et à 50 cm de distance de l’angle du pilier. Il est recoupé perpendiculairement par un autre trou fait sur l’autre face du pilier avec les mêmes caractéristiques. La surface de pierre retenant la chaîne est de 0.5 m x 0.5 m = 0.25 m2.

Détail de la profondeur du trou réalisé


Arrimage du crapaud en plein milieu d’un pilier.

Comme en angle de pilier, les trous sont réalisés à une hauteur de 50 cm. Le trou de gauche mesure 70 cm de profondeur, celui de droit 80 cm et ils sont espacés d’environ 70 cm. Par conséquent, la surface de pierre ainsi délimitée est de 0.24 m2, valeur très proche de celle précédemment calculée à l’angle de pilier.

Le tracé du trou au crayon noir est encore visible


C’est grâce à l’état exceptionnel de préservation de la Carrière Sarazin que nous avons pu observer et reconstituer ces procédés. L’étude de l’implantation des trous pour chaînes et des poteaux permet de découvrir dans quel sens les galeries ont été exploitées.

Le maillon de la chaîne est passé dans la gorge du crochet


Autre vue


Crapaud n°2 dans la Carrière Sarazin

Les chaînes, comme c’est le cas dans la Carrière SARAZIN, peuvent mesurer plus de 15 m et peser une centaine de kilos ! La chaîne du crapaud n°1 mesure 15,37 m et compte 19 maillons au mètre, d’un diamètre de 20 mm chacun.

La chaîne du crapaud n°2 mesure 9,47m et celle du crapaud n°3 10,65m

Des techniques de pointe !


Pesée d’une chaîne de 3,34m

 

Traîner une telle chaîne n’est pas une mince affaire, même pour des carriers aguerris !

Le 3 septembre 1926, dans la carrière du chemin de Vez, Albéric DURAND, carrier de 57 ans, « chute pendant la traction d’une chaîne de treuil » et se plaint de « douleur dans les reins ». Le médecin prescrit « 12 à 15 jours de repos sauf complication »

(c) textes et photos François Chaut, Carrières Patrimoine. Remerciements : Eric Blondeau, Marco Lacaille et Carrière Mascitti.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :