Bilan de la Fête de la pierre 2014 (2ème partie)

Cet article est la suite de notre compte rendu de la Fête de la Pierre des 21 et 22 juin 2014.

Le stand de l’association. Au premier plan sur la table, une ancienne clé à moyeux retrouvée dans la Carrière Sarazin et restaurée par nos soins.

Visite en images de la carrière Sarazin avec les superbes photos de Nicolas Dudot

Un week end ensoleillé


Un public venu en nombre

Une partie de la joyeuse équipe de la Maison de la Pierre

La carrière de la tranchée n’est pas le seul endroit à accueillir des exposants et des animations.

Dans la salle aux poutres, petits et grands peuvent s’initier à la géologie et chercher dans des bacs de sable des fossiles qu’ils apprendront ensuite à identifier !

Notre Treuil Moreau (le treuil de la Carrière Sarazin) est exposé au public

Fruit d’un long et patient travail de restauration, notre treuil sera bientôt centenaire et il est totalement opérationnel !

Le treuil retrouvera prochainement sa place à Eméville pour remonter des blocs de la carrière Sarazin

A côté de la Maison de la Pierre, la galerie du front de taille accueille une exposition sur les carrières et la pierre.

Pour illustrer le bardage, un crapaud de la Carrière Sarazin

Le Decauville de la Carrière Sarazin

Et pour l’extraction à la lance …

… une photo prise dans la Carrière Sarazin et rappelant le logo de notre association.

Une scénographie originale et pédagogique : 4 outils sont enchâssés dans un bloc de pierre. Autour des outils parement permet de voir quelle trace laisse chacun d’entre eux.

A propos d’outils …


… voici ceux que nous allons utiliser pour notre atelier d’extraction dans la Carrière Parrain.


Défermage d’un petit bloc pour faciliter l’extraction du bloc inférieur


La pince est posée sur des cales pour faire levier

Le bloc est facilement décollé avant d’être basculé sur un tas de déchets de pierre pour amortir sa chute

L’extraction du bloc suivant peut commencer. Après avoir creusé des emboîtures au pic, on insert des coins métalliques qui sont battus à la masse.

Les nombreuses filières qui parcourent la masse de pierre déterminent la taille maximale des blocs mais facilitent également leur arrachement.

Une fois que le bloc a basculé (on dit qu’il a fait « quartier »), il va être guidé sur des bois pour faciliter son avancée

Le public bénéficie en direct des explications de la manoeuvre.

Avec l’aide du crapaud (treuil à chaîne), 2 personnes seules parviennent à déplacer une masse de 250 kilos

Le chantier est prêt pour l’extraction d’un nouveau bloc.

Cette animation réalisée avec l’OCRA a particulièrement plu au public

Publicités

Une Réponse to “Bilan de la Fête de la pierre 2014 (2ème partie)”

  1. […] Retrouvez les images de notre participation à la précédente édition. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :