Journées Européennes du Patrimoine : le bilan

Pour nous trouver lors des Journées du Patrimoine, rien de plus facile, suivez les flèches !


Par ici


Par là aussi…


Tous les chemins mènent au Treuil d’Eméville et à la Carrière Sarazin !


Le public curieux et intéressé a bénéficié des explications passionnées fournies par les bénévoles de l’association


Faire partager au public notre passion, c’est aussi cela les Journées du Patrimoine


Levrette, crics, pics, taillants, layes, pelles à four, scie crocodile. Les outils de l’atelier ne sont pas là que pour la décoration. Ils retrouvent leur destination première qui était de servir à travailler la pierre !

Le second cric en partant de la gauche servait dans la carrière du chemin de Vez, exploitée par la société Civet Pommier. Il nous a été donné par un Emévillois et nous rend encore bien des services car cet instrument robuste est toujours en état de fonctionner et nous ne le ménageons pas !

 


Une journaliste de Oise Hebdo a fait le déplacement, curieuse de découvrir un patrimoine insolite et méconnu !


Monsieur Marcelino FERREIRA a tout de suite reconnu notre lampe acétylène de champignonniste et nous a expliqué la manière dont il s’en servait lorsqu’il travaillait en 1968 dans une champignonnière de Villers Cotterets

En plus de la centaine de personnes venues nous rendre visite ce week end, nous avons également eu le plaisir de recevoir Madame de La Conté, directrice régionale des affaires culturelles de Picardie et avec qui nous avons parlé du patrimoine des carrières, un sujet qui est loin d’être anecdotique dans cette région ! Elle a découvert avec intérêt la Carrière Sarazin et le Treuil d’Eméville.

N’oublions pas que les Journées du Patrimoine permettent de mettre à l’honneur le savoir faire des travailleurs de la pierre. Les lettres taillées avec les enfants de l’école primaire d’Eméville sont préparées pour leur mise en place finale dans la commune.


Les visiteurs peuvent s’essayer au maniement des outils


Sous l’oeil attentif de notre tailleur de pierres


Le geste n’est pas forcément académique mais peu importe : le principal est d’oser essayer et de se faire plaisir !


Les adultes aussi ont envie d’essayer la taille de pierre : il n’y a pas d’âge pour se découvrir une passion !

 
Pour ces Journées Européennes du Patrimoine, la  Maison de la Pierre de Saint Maximin accueillait le public dans la Carrière Parrain où notre treuil Moreau de 1920 est exposé. Découvrez ci-dessous ce qui se passait sur place.

carrières patrimoine, carrière sarazin, treuil d’éméville, la bouloye, carrière du chemin de vez, carrière prudhomme, banc franc saint léonard, banc royal, saint maximin, maison de la pierre, carrière parrain, treuil moreau, decauville
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :