Arrivée de notre treuil dans la Carrière Parrain

Et voilà le dernier volet de nos activités à l’occasion de la Fête de la Pierre.

Le treuil de la Carrière Sarazin, ce treuil de 1920 patiemment et intégralement restauré par M Jean-Pierre VENDEVILLE, a été admiré par les nombreux visiteurs de la Fête de la Pierre mais nous ne comptons pas nous arrêter en si bon chemin.

Grâce au soutien de la Maison de la Pierre de Saint Maximin, cette formidable mécanique sera présentée à tous les groupes venant visiter la Carrière Parrain. Le treuil sera exposé avec d’autres outils d’extraction et de bardage dans une galerie de l’ancienne carrière souterraine.

Bénéficiant d’un accès sécurisé et de visites régulières de groupes (parfois plusieurs par semaines), le treuil de la Carrière Sarazin illustrera un mode d’exploitation contraignant, l’exploitation par puits.

Ce treuil, qui plus est en parfait état de marche,  est un témoin unique de l’époque charnière à laquelle l’exploitation de la pierre a commencé à devenir industrielle, y compris dans des zones rurales, entre les deux guerres.

En tant que première association à avoir oeuvré pour la préservation et la mise en valeur des anciennes carrières du Valois, il nous semblait logique de faire connaître cet élément de notre patrimoine en l’incluant dans une exposition permanente. Rassurez-vous, il reviendra un jour à Eméville pour reprendre du service à la Carrière Sarazin.

Nous sommes la dimanche 6 juin en fin de journée, les participants à la Fête de la Pierre sont partis, nous allons pouvoir procéder au déménagement du treuil et lui faire parcourir plusieurs centaines de mètres à la vitesse de 250 mètres par heure… Voici les photos de ce périple !

  


C’est parti : posé sur des roules en bois et tiré par la voiture, le treuil entame son voyage


Sur un chemin ni plat ni rectiligne, un second véhicule est nécessaire pour négocier le virage.


Le premier obstacle est franchi en quelques manoeuvres


Les roules sont disposés devant le treuil, dans le sens de la pente.


On aborde le second obstacle : la descente en pente douce vers l’entrée de la carrière souterraine


Guider les roules pour éviter qu’ils se mettent de travers, c’est le rôle essentiel assumé par nos 2 manoeuvriers, Pierre et Quang


Avancer tout en retenant la tonne et demi que représente la masse du treuil…


Premier objectif atteint : l’entrée de la carrière Parrain


Parcours entre les piliers tournés


Dans les allées de l’ancienne champignonnière


Dernier roulage réalisé avec le treuil de la voiture


Ca y est, le treuil est parvenu à son emplacement définitif, avec seulement 10 minutes de retard par rapport à nos prévisions !


Dernières manoeuvres de calage à la lumière des phares


Après 2 heures de travail, une photo de groupe devant le treuil

Publicités

4 Réponses to “Arrivée de notre treuil dans la Carrière Parrain”

  1. Boufflet Claude. Says:

    Bonjour à toute l’équipe.
    Je ne pensais pas que vous auriez eu le courage de descendre le treuil dans la carrière Parrain, le soir même. Quelle expédition, 2 h pour qu’il soit en sécurité. J’ai manqué cet évênement. Bravo les amis. Claude

  2. Bonjour Claude. Les photos permettent de faire revivre ces instants !

  3. […] fête de la Pierre 2010.  Les outils d’extraction, de taille et de bardage exposés dans la Carrière Parrain à Saint Maximin : c’est encore […]

  4. […] outils d’extraction et de bardage dans une galerie de l’ancienne carrière souterraine PARRAIN (voir l’arrivée du treuil sur place). Découvrez toute l’histoire de notre treuil dans la rubrique consacrée à […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :