Sortie en Picardie : Oise 1/3

Avant de vous entraîner à la découverte du patrimoine souterrain, prenons le temps d’admirer le travail de la nature…


Vestiges d’une exploitation abandonnée, ces blocs témoignent de l’activité aujourd’hui disparue


En quelques années la végétation revient et change le paysage, modifiant la vision et par conséquent la mémoire collective des lieux.


L’orchidée sauvage apprécie certains terrains abandonnés comme les anciennes carrières à ciel ouvert


Le temps a aussi dégradé cette sculpture insolite qui nous a bien intrigué


Le buddleïa apprécie aussi toutes les friches. Appelé aussi « arbre à papillons », ses grappes de fleurs sont très odorantes.

 
Un plan incliné tout en bois permet de passer d’un niveau de la carrière à l’autre


Ciel étayé par les carriers

LECTURE D’UN FRONT DE TAILLE

Le front de taille montre que l’on extrayait ici sur une hauteur de 3 blocs. Le premier bloc extrait est celui en haut à droite. Il a permis d’extraire ensuite celui de gauche, là où on distingue les traces horizontales du ziguet. Le ziguet est une petite lance quutilisée perpendiculairement dans la cave du premier bloc abattu à la lance, afin de trancher le « cul » du bloc suivant (Etienne CUNRATH, Pierre de Taille, 2007). Les traces verticales laissées sur les blocs inférieurs ont été faites par l’aiguille. Enfin, en bas à droite, la surface bien plane laisse supposer l’utilisation d’une scie crocodile.


Initiales gravées dans le calcaire


La gravure vient souligner les traits de crayon de ce visage féminin

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :