Préparation de la Fête de la Pierre

Jour férié ne rime pas avec inactivité ! Nous avions rendez-vous dans la matinée du jeudi de l’Ascension à la Maison de la Pierre de Saint Maximin pour préparer l’une des animations de la Fête de la Pierre : le « chantier » d’extraction à la lance.

L’emploi de la lance a été généralisé par Félix Civet dans les carrières de l’Oise et de l’Aisne à partir de 1860, ce qui nous permet de célébrer cette année son cent cinquentenaire !!!

Le « chantier », dans un atelier d’extraction en carrière souterraine, est un échafaudage qui se compose d’éléments verticaux (pointiers) et horizontaux (chevrons) auxquels on va suspendre une lance. Le montage d’un chantier est décrit en détails, dessin à l’appui, dans l’ouvrage d’Etienne Cunrath « Pierre de taille » au chapitre traitant de l’évolution de l’extraction grâce à la lance. L’auteur s’est inspiré pour cela du chantier visible dans la Carrière du Clocher à Bonneuil-en-Valois.


Représentation simplifiée d’un chantier réalisée par Monsieur OUALLE pour Nino MASCITTI dans la carrière du Clocher à Bonneuil-en-Valois. L’homme à la jambe de bois serait le grand-père de Laurent SANTERRE.

 Le travail que nous avons réalisé n’est pas une reproduction fidèle mais une adaptation destinée plus à montrer le maniement de la lance que le montage du chassis lui-même.

Nous sommes accueillis pour l’occasion par Claude, bénévole de la Maison de la Pierre ayant travaillé une partie de sa vie en carrière et qui est déjà venu plusieurs fois à Eméville visiter la Carrière Sarazin.


Le siège de la Maison de la pierre du Sud de l’Oise est situé dans une ancienne maison.

Un panneau précise que « Ce bâtiment va être restauré pour donner à voir aux visiteurs du site une maison en pierre, typique des constructions saint-maximinoises de la fin du XIXè siècle. L’intérieur de l’édifice sera quant à lui restructuré afin de répondre à ses nouvelles fonctions de « bureaux ». » 


Pour travailler, nous avons choisi dans les réserves de la Maison de la Pierre quelques outils d’époque, en particulier des pics.  Quoi de plus naturel que de se servir des mêmes outils que ceux utilisés jadis par les carriers ?


Le geste précis et efficace, notre tailleur de pierres prend les choses en mains!


Mise en place du second pointier


Le chevron horizontal est en place, solidement lié aux pointiers par les chaînes à pointiers


Accrochage de la lance au chevron


La chaîne à lance fait un tour mort autour de la lance et vient en butée contre une bague de réglage qui coulisse sur la lance. Avec un montage bien équilibré, le maniement de la lance se fait sans effort inutile.


On commence la tranche verticale par le pied de carrière et la chaîne à lance sera raccourcie au fur et à mesure de la progression vers le haut.

 

L’exécution de la tranche verticale demande régularité et précision, c’est un travail de longue haleine !

Texte et photos François CHAUT

Publicités

2 Réponses to “Préparation de la Fête de la Pierre”

  1. Superbe démonstration , j ai une petite vidéo sur mon blog..si besoin..?
    A bientot..

  2. […] découvrir les carrières du bassin creillois lorsque nous le retrouvons à Saint Maximin pour la préparation de la fête de la Pierre 2010.  Les outils d’extraction, de taille et de bardage exposés dans la Carrière Parrain à […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :