Le moteur du treuil : la base de restauration

Maintenant que Jean-Pierre a presque achevé le remontage du treuil sur le nouveau chassis, il s’agit de lui trouver un nouveau moteur.

Voici les caractéristiques du moteur d’après les réflexions de Jean-Pierre. 

Le moteur thermique devait être mono cylindrique avec volant régulateur du mouvement, la vitesse de régulation ne pouvait pas excéder 1500 tr/min pour attaquer le premier arbre à 370 tr/min. Une poulie de Ø 95 mm sera calée sur l‘arbre du moteur.

Ce moteur était certainement de type rustique, avec refroidissement par bâche à eau ouverte incorporée au cylindre avec circulation par thermo siphon.

 L’utilisation du gas-oil comme combustible, certes, très économique en 1920, n’avait pas encore investit les petites installations. Le moteur fonctionnait certainement à l’essence ou bien au pétrole qui était un peu plus cher que le gas-oil, mais l’utilisation du pétrole aurait rendu les démarrages laborieux du fait que se combustible nécessite un réchauffage avant carburation.

Un moteur semi Diesel aurait eu les mêmes inconvénients du fait du réchauffage de la boule dite « chaude ».

Et puisque nous menons un projet de restauration, il était hors de question d’y mettre un moteur plus récent ou bien d’un autre type !

Heureusement, Jean-Pierre a un bon camarade qui lui a fait dont d’un moteur à remettre en marche. Accompagné d’Eric, ils sont allés chercher la perle rare !

Arrivée du moteur à l’atelier. Jean-Pierre va pouvoir continuer son travail pour réaliser son rêve, faire refonctionner le treuil !

Il s’agit d’un moteur CONORD, fabriqué à Rueil Malmaison, sous licence BERNARD.
Monocylindre Ø68 x course 80
Energie : essence
Allumage par magnéto H.T.
Volant régulateur de mouvement
Puissance 2.5 CV au frein
1370 tours/minute au régulateur
Refroidissement par bâche à eau et tubes cuivres

Même le radiateur est estampillé et porte un numéro de série !


La magnéto (le gros aimant en forme de fer à cheval)


Le cache culbuteurs


Détail du carburateur de marque ZENITH, une référence en la matière !


Le carburateur est complet : à gauche on distingue l’entrée d’air, en position « starter ».

Impossible de résister à la tentation : il faut faire un essai de mise en place du moteur sur le chassis pour se faire une idée de l’ensemble lorsque le treuil sera de nouveau opérationnel, 80 ans après son arrêt !


Comme à l’origine, le moteur est posé sur des bois pour éviter les vibrations.


Jean-Pierre, les mains dans les poches, mais ça ne va pas durer longtemps !

La cerise sur le gateau !

Il s’agit d’un second moteur CONORD, absolument identique au premier !

Nous pensions en faire un « donneur d’organes » pour le premier moteur, mais ce serait vraiment dommage de le sacrifier : il va donc faire office de « mulet », comme on dit en Formule 1, prêt à servir en cas de défaillance du premier, mais ce n’est pas demain la veille !
En attendant, il sera idéal pour faire des démonstrations en public.


Un aperçu du système de refroidissement.


Vert, la couleur de l’espoir !

Publicités

3 Réponses to “Le moteur du treuil : la base de restauration”

  1. Vous ètes vraiment des bons. Ce que vous réalisez, est exceptionnel. Quel travail d’équipe, le moteur à essence, l’arbre du treuil refait. Félicitations, c’est du travail de professionnel, méticuleux les gars. Claude de la Maison de la Pierre.

  2. carrieres patrimoine Says:

    Merci Claude, tu as raison de remarquer que c’est un travail de professionnel puisque c’est la cas et que personne n’aurait pu mieux faire.
    Ca fait plaisir d’avoir de tels commentaires au regard des heures passées sur ce projet !
    Francois, au nom de tous les membres de Carrières Patrimoine

  3. bonjour. J’ai moteur bernard ( mono cylindre) et je voudrai le rèparé mai
    je ne trouve pas de piéce. je voudrai savoir si vous conéssé un endroi pour avoir des piéces. Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :