Sauvetage de la moufle

Voici les différentes étapes de la restauration d’une pièce très importante du dispositif de remontée des blocs : la poulie de mouflage.

 image moufle

Le palan est composé d’une moufle fixe, déjà citée ci-dessus, avec 4 réas de Ø 350.
Trois de ces réas servent au palan 5 brins, le 4ème réa sert de renvoi vers le tambour du treuil.
La moufle mobile comporte deux réas de Ø 350 mm avec un ringot pour le brin fixe du système palan et d’un croc tourillonnant pour saisie des chaînes palonnières pour le levage des blocs.

A l’arrêt de l’exploitation de la carrière, la poulie est restée pendue au bout du câble dans le puits d’extraction. Comme il suffisait de relâcher le frein pour faire redescendre la poulie par son propre poids, on peut imaginer qu’une manoeuvre imprudente lui a fait toucher le pied de la carrière.

Avec le temps et les intempéries, l’eau a ruisselé le long des câbles (rappelons qu’il s’agit d’un mouflage à double poulie avec 5 brins) qui ont fini par rompre sous leur propre poids.

La poulie fait partie des éléments retrouvés à la base du puits d’extraction lors de l’opération dépollution de février 2006, avec également un coin d’extraction et une grande équerre de carrier


La poulie de mouflage « dans son jus » au bas du puits d’extraction, dans la carrière.


La moufle à sa sortie du puits de service : une soixantaine de kilos de métal au bout du câble !

La moufle avec en arrière plan le puits d’extraction et les câbles sur lesquels elle était fixée

L’ensemble de la poulie une fois démontée : un puzzle d’une vingtaine de pièces dont la plupart sont récupérables.


Le croc tourillonnant dans lequel sont passés les anneaux de chaînes qui entourent le bloc à remonter.

La moufle une fois démontée. La plupart des pièces va être restaurée : seules les parties endommagées (les 3 flasques fixes) et les éléments de sécurité (axe et roulements) sont remplacées par du neuf.


La moufle restaurée, après remontage et peinture, posée sur les vestiges du chassis du Treuil d’Eméville

Carrière Sarazin, Treuil d’Eméville, Eméville, Carrière du chemin de Vez, Civet Pommier, puits à Daubin, la Bouloye, Mascitti, Carrière du clocher, Carrières patrimoine, Roches & carrières, Treuil à moteur, Treuil à manège

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :